Les espèces de notre région

Pour bien réussir l’implantation de notre terrain en permaculture avec verger de conservation sous forme de forêt comestible, nous allons devoir casser le vent présent sur le terrain. Pour cela nous avons listé les arbres, arbustes et plantes qui poussent de façon récurrente et spontanée sur les terres avoisinants notre terrain.

Avant d’élargir notre sélection, nous allons nous concentrer sur ces 18 espèces :

  • Quercus petraea (chêne sessile)
  • Corylus avelana (noisetier)
  • Acer pseudoplatanus (érable sycomore)
  • Carpinus betulus (charmes)
  • Fraxinus excelsior (frêne)
  • Juglans regia (noyer)
  • Acer monspessulanum (érable de Montpelier)
  • Crataegus monogyna (aubépine)
  • Alnus rugosa (aulne rugueux, blanc)
  • Prunus avium (merisier)
  • Prunus spinosa (épine noire / prunellier)
  • Rosa canina (églantier)
  • Ligustrum ovalifolium (troène de Californie)
  • Cornus sanguinea (cornouiller)
  • Rubus parviflorus (roncier)
  • Fragaria vesca (fraise des bois)
  • Hederra helix (lierre) Fougères
  • Robinia pseudoacacia (faux-acacia)

Les haies délimitant la parcelle seront donc principalement composées de ces espèces qui pousseront sans trop de problème en attendant que le sol retrouve la vie.

D’autres espèces moins développées aux abords seront tout de même plantées : saules, châtaigniers, bouleaux, etc.

Affaire à suivre!

L’équipe 3Ponik

Améliorer le taux de réussite des boutures avec les stimulateurs racinaires

Jusqu’à présent nous réalisions nos boutures sans hormone de bouturage, ni rien. Nous suivions seulement les lunes favorisant les bouturages.

Flacon avec pipette Clone Xroots Platinium 30ml

Il y a quelques jours nous avons voulu essayer l’efficacité des produits de bouturages et nous avons été surpris par leur efficacité, notamment avec le Clone XRoots qui contient le stimulateur de croissance racinaire Osiryl.

Ce produit est autorisé en agriculture biologique et permet de traiter des centaines de plants simultanément grâce à la dilution du produit dans la solution d’arrosage ou d’irrigation. C’est aussi le côté pratique de ce produit comparé à d’autres produits et hormones de bouturage comme le gel de bouturage Rootit qu’il faut appliquer sur chaque plant manuellement.

Bouturage de baies de Goji réalisé en 7 jours seulement. Regardez la taille des racines !!!

Le Clone XRoots est 100% organique, il ne contient aucun produit chimique.

Si vous voulez vous aussi augmenter le taux de réussite de vos boutures, nous vous conseillons vivement de vous procurer ce produit au modique prix de 6,90€ sur la boutiqueaquaponie.com

Voir la fiche produit et commander

Mise à jour technique de la méthode 3Ponik : 3Ponik v2

Après quelques mois de travaux sur le modèle technique de la méthode 3Ponik, nous avons décidé de laisser la possibilité de relier les tables à marées horticoles au circuit d’eau aquaponique. C’est le principe de l’aquaponie couplée / découplée.

Pour ne pas que l’eau des poissons soit trop troublée ou perturbée, nous avons prévu un puisard à décanter qui se déversera par trop plein dans le puisard principal (puisard enterré).

Il est désormais possible de faire circuler l’eau via deux circuits ou un seul.
La capacité d’accueil des poissons est donc largement augmentée, passant de 21 KG de biomasse nécessaire à 90 KG de biomasse.

Voici un aperçu de la mise à jour sur cette visualisation 3D :

3Ponik v2
Schéma de l’installation 3Ponik v2 (mise à jour 16/07/2019).

Les tarifs de la solution vont prochainement être mis à jour en prenant en compte les modifications de cette version 2 de la méthode 3Ponik.

L’équipe 3Ponik

Les règles à suivre pour un transplantage réussi après un bouturage en aquaponie

Vous suivez la méthode de propagation 3Ponik et vos boutures ont développé des racines? C’est le moment de transplanter vos plants en godets avant de pouvoir les repiquer en terre ou commercialiser vos plants.

Lorsque vous réalisez vos boutures en aquaponie, les plantes développent très rapidement leur système racinaire du fait de la forte disponibilité en oxygène, en eau et en nutriments dans votre système. Les plants repartent nettement plus vite car ils ne passent pas par le stade de stress intense provoqué par un bouturage en terre, même à l’étouffée.

Les racines vont se développer en fonction du milieu dans lequel elles sont, en l’occurence ici, l’eau. C’est pourquoi il est délicat de passer une plante d’aquaponie vers la terre classique. Pour que les transplantages s’effectuent le mieux possible avec le moins de stress et le meilleur taux de réussite possible, nous utilisons un mélange composé de fibre de coco et de billes d’argile.

Quelques centaines de boutures repiquées dans de la fibre de coco

La fibre retient extrêmement bien l’humidité et ne se tasse pas, laissant alors passer assez d’air pour que les racines ne se trouvent pas bouleversées par le changement de milieu.

Une fois le plant transplanté, vous allez devoir arroser avec la même eau que celle du système aquaponique dans lequel a poussé votre bouture. Gorgez bien le substrat d’eau et placez vos plants à mi-ombre durant quelques semaines afin qu’ils puissent s’enraciner sans souffrir de stress hydrique ou de trop forte exposition aux températures.

Voilà, votre plant est transplanté, vous n’avez plus qu’à attendre que les racines soient assez développées et le plant assez vigoureux pour lui rendre sa liberté et le planter dans votre forêt comestible. Vous saurez que c’est bon lorsque vous verrez des racines sortir par les aérations disposées en bas du pot ou godet.

Et vous, comment faîtes-vous? N’hésitez pas à en parler dans les commentaires ci-dessous.

L’équipe 3Ponik

En aquaponie, tout se bouture, ou presque!

De l’eau, de l’air, des nutriments, quoi de mieux pour une jeune bouture que de se développer en aquaponie?

Bac de culture DWC aménagé pour la multiplication et le bouturage. Capacité 4 x 84 plants.

L’aquaponie apporte son lot d’avantages dans le domaine de la bouture et de la multiplication de végétaux, arbres y compris!

Les jardiniers du monde entier s’accordent pour dire que les arbres ne se bouturent pas mais se greffent mais ils disaient ça avant que nous puissions démontrer le contraire grâce à l’aquaponie. En effet, en aquaponie on peut presque tout bouturer! Oui, oui, même les arbres!

Pour illustrer cette contre-affirmation, voici quelques exemples.

Le premier exemple est un bouturage de concombre, à priori très peu bouturé voir jamais bouturé jusque là. Dans des conditions qui ne sont pas optimales (plein soleil, sous serre, pas de bulleur, en plein été), vous verrez que même le concombre se bouture alors qu’ordinairement en terre, il n’aurait pas pu se bouturer et serait mort desséché.

Pour continuer dans les exemples, voici des photos de bouturage réussi de divers arbustes et arbres avec la méthode 3Ponik et là aussi dans des conditions extrêmes (canicule, plein été, sécateurs rouillés, etc) :

Jeunes racines après seulement 7 jours.

Voici à peu près ce qu’on a réussi à bouturer avec la méthode 3Ponik en moins de 4 mois et sur un tout petit espace. Cela représente environ 200 boutures de toutes sortes :

Gojis, myrtilles, vignes, pommiers, mûriers, cassis, figuiers, citronniers, etc.

Et au moment où cet article est rédigé, nous sommes en train de bouturer des pommiers, oliviers et argousiers.

Boutures de pommiers, argousiers et romarin.

Nous vous tiendrons informé des prochaines expériences de bouturage et clonage dans de prochains articles.

A bientôt.

L’équipe 3Ponik

De l’urgence de planter des haies bocagères

https://missionbocage.fr/wp-content/uploads/2017/05/Fiche-Planter-une-haie-Mission-Bocage.pdf

Haies bocagères et boisements – Conseils techniques de plantation

 

Haies bocagères et boisements – Conseils techniques de plantation

Vous êtes agriculteur, collectivité locale, particulier ou entreprise et vous souhaitez planter ? Vous souhaitez aménager des haies bocagères, un boisement ou un verger ? Mission Bocage vous propose l’encadrement, la fourniture des plans et le suivi de plantations.

Pour cela, il suffit de nous contacter directement au 02 41 71 77 50 ou par courriel à contact@missionbocage.fr

Nous procéderons alors à l’étude de votre projet lors d’un diagnostic sur le terrain. En fonction de vos choix, nous vous proposerons alors un devis. Mission Bocage prend en charge tout l’accompagnement technique, ainsi que la fourniture des plants et des accessoires (paillage biodégradable, filets à gibiers…) et peut venir vous aider lors de la plantation. Par ailleurs, nous suivons l’entretien des arbres jusqu’à 5 années suivant la plantation (sur demandeet sans frais supplémentaires).

Plantation de boisements et haies bocagères

Pourquoi planter une haie bocagère ?

Une haie bocagère est avant tout un outil pour l’agriculteur car elle est multifonctionnelle. Les arbres champêtres, qui la composent, ont un impact positif sur l’ensemble des aspects qui participent à une activité agricole confortable et de qualité. Ses fonctions sont multiples et durables :

  • Protège le sol de l’érosion. Les sols à nus sont sensibles aux vents et aux ruissellements des eaux de pluies. Si elle est intelligemment disposée (en rupture de pente par exemple), la haie renforce la structure du sol et limite efficacement les sinistres produits par des épisodes climatiques violents (tempêtes ou orages par exemple).
  • Améliore la gestion de la ressource hydrique. L’eau est difficile à gérer en agriculture du fait de la variabilité des précipitations qui, dans certaines conditions, peuvent être désastreuses. L’enracinement favorise la percolation et draine les excès en eau, il permet aussi de mieux stocker et redistribuer la ressource hydrique lors d’épisodes très secs.
  • Produit du bois durablement. Les branches fournies par les arbres produisent du bois énergie pour les chaudières à bois et les rameaux, du bois raméal fragmenté pour favoriser la qualité du sol. Outre les bénéfices économiques d’une revente, ces éléments peuvent également permettre une autonomie énergétique si l’agriculteur choisit un chauffage alimenté en biomasse.
  • Reconstruisent l’identité de la région et produisent ainsi des attraits esthétiques bénéfiques sur le tourisme à long terme, mais aussi pour la qualité de vie globale, qui contribuent au dynamisme d’une région.
  • En prairie, les arbres champêtres et les haies bocagères permettent aux bêtes de se protéger du soleil ou de la pluie. En culture, les haies brise-vent favorisent de meilleurs rendements.

haie bocagère maine loire

Puis-je bénéficier de subventions ?

Oui. Le Conseil Départemental de Maine-et-Loire finance l’ensemble du coût de la plantation de haies bocagères (encadrement technique, fournitures et plants) à hauteur de 50 % (70 % dans les zones écologiquement sensibles). Pour en bénéficier, votre plantation doit obligatoirement se situer dans le département et surtout, en zone rurale. Vous devez également utiliser les plants fournis par Mission Bocage. Ces arbres sont issus de pépinières angevines et les essences sont toutes locales (meilleure qualité, meilleure adaptation, meilleure intégration et meilleure productivité…). Vous n’avez aucune procédure administrative à réaliser, la réduction est déduite directement sur la facture.

Plantons une haie bocagère ensemble !

Joignez l’utile à l’agréable en plantant à plusieurs. N’hésitez pas à inviter vos voisins, des associations de randonneurs, des bénévoles et faire de votre plantation un temps de partage et de convivialité. Mission Bocage, outre l’encadrement technique, peut vous aider à recruter des planteurs volontaires. Contactez nous pour en savoir davantage.

animation-plantation

Les plantations de haies bocagères permettent de stimuler le lien social entre les habitants d’une commune. C’est une belle opportunité pour les élus locaux d’associer les citoyens au développement local et au paysage.

 

Lancement de 400 boutures diverses pour un terrain en permaculture

Cette semaine nous avons relancé une fournée de boutures avec cette fois des espèces et essences variées. Nous avons essayé de nombreuses espèces locales en vue de planter une forêt comestible protégée par des haies bocagères.

336 boutures dans notre bac de culture 3Ponik.

Au programme des essais : saule, acacia, noisetier, noyer, argousier, olivier, figuier, goji, framboisier, mûrier, cassissier, chevrefeuille comestible, kiwi, romarin, thym, lavande, sauge, châtaignier, etc

C’est un peu plus de 336 boutures qui ont été réalisées en l’espace d’une mâtiné.

Nous vous publierons les résultats d’ici quelques semaines.

Belle journée,

L’équipe 3Ponik